A Wombat Cult Selection / 52 Sonic Hypnosis from 2022

Nous sommes le 14 janvier, l’année 2022 est pour tous du passé, une histoire ancienne, la plupart des « TOP » ont déjà été publiés et pourtant du côté de Wombat Cult j’ai décidé d’attendre, de ne pas me faire dépasser comme l’an dernier et oublier des sorties importantes, découvertes quelques jours après le nouvel an dont Vide, Crymych, Nansarunai, The King’s Pistol ou encore Demonio.
En une cinquantaine de noms, de propositions, faisant fi qu’il s’agisse d’albums, d’EPs, de demos ou tout simplement de projets, voici une déambulation à travers une année chargée, et ce, dans tous les horizons musicaux.
Une année où de nombreuses attentes n’ont pas su concrétiser nos rêves et où, finalement, de l’inconnu a surgi des noms obsédants, troublants et singuliers dans leurs genres respectifs.
Une année 2022 extrêmement pauvre en articles pour Wombat Cult, mais, qui tentera de se métamorphoser en 2023, sous un format physique..
2023 frappe à notre porte, et nous a dérobé Vberkvlt…


We are January 14th, the year 2022 is for everyone in the past, an old story, most of the « TOPs » have already been published and yet on the side of Wombat Cult I have decided to wait, not to make myself overtake like last year and forget important releases, discovered a few days after the new year including Vide, Crymych, Nansarunai, The King’s Pistol or even Demonio.
In about fifty names, proposals, ignoring whether they are albums, EPs, demos or simply projects, here is a wandering through a busy year, and this, in all musical horizons. .
A year where many expectations failed to materialize our dreams and where, finally, from the unknown emerged haunting, disturbing and singular names in their respective genres.
A year 2022 extremely poor in articles for Wombat Cult, but, which will try to metamorphose in 2023, in a physical format..
2023 is knocking at the door, and its first breath stole us Vberkvlt…

52. Azathoth 779

Radical Raw & Acid Stoner Doom

No album. No EP. Just 2 singles to reveal total darkness on the Soner Doom Scene. A project to follow.

Pour découvrir / To discoer Azathoth 779 :
https://www.youtube.com/watch?v=rUL-KMgINXE
https://www.youtube.com/watch?v=SenJ7V05nSs

51. « Hymns Of The Woodland » by Grot

Mystical Black Metal
Night Of The Palemoon

Pour découvrir / To discover Grot :
https://grotblackmetal.bandcamp.com/album/hymns-of-the-woodland

50. « Train To Istanbul » by Southern Spruce

Experimental lo-fi Blak Metal
The End Commune
Sweden

Pour découvrir / To discover Southern Spruce :
https://theendcommune.bandcamp.com/album/train-to-istanbul-ep-2022-2

49. « Profondo Scorpio » by Profondo Scorpio

Giallo Jazz
L’étourneur
France

Pour découvrir / To discover Profondo Scorpio :
https://etourneur.bandcamp.com/album/profondo-scorpio

48. « Illuminé » by Pestiferum

Visceral Black Metal
Hass Weg
France

Pour découvrir / To discover Pestiferum :
https://www.youtube.com/watch?v=MTvwsuoyidM

47. « Spirit Of Ecstasy » by Imperial Triumphant

Psychedelic & Technical Gatsby Death Metal
Century Media
USA

46. « Night Parade Of One Hundred Demons » by Earthless

Psychedelic Euphoria Stoner Rock
Nuclear Blast
USA

45. « Exploration » by CB3

Instrumental Psych Rock
Majestic Moutain Records
Sweden

Pour découvrir / To discover :
https://cb3jams.bandcamp.com/album/exploration

44. « Morning In The Burning House » by Iron Deficiency

Frontal Straight Edge Mayhem
France

Pour découvrir / To disover Iron Deficiency :
https://irondeficiency.bandcamp.com/album/morning-in-the-burning-house

43. « Pleasures » by Sorcerer

French Abrasive Hardcore
Delivrance Records
France

Pour découvrir / To discover Sorcerer:
https://sorcererhc.bandcamp.com/album/pleasures-2

42. « Phasmatis » by Wizard Master

Mystical & Erotic Stoner Doom
Interstellar Smoke Records / Forbidden Place Records
Italy

Pour découvrir / To discover Wizard Master :
https://interstellarsmokerecords1.bandcamp.com/album/phasmatis

41. « Black Dawn » by Demonio

Proto Pornographic Raw Stoner Doom Evil
DHU Records
Italy

Pour découvrir / To discover :
https://demonio666.bandcamp.com/album/black-dawn

40. « Ruins Of The Moonlight Temple » by Nansarunai

Indonesian Punitive And Raw Black Metal
Goatowarex / Ancient Horror Records
Indonesia

Pour découvrir / To discover :
https://nansarunai.bandcamp.com/album/ruins-of-the-moonlight-temple

39. « Ishtar Gate » by Stones Of Babylon

Occult Sumerian Stoner Doom
Ragingplanet
Portugal

Pour découvrir / To discover :
https://stonesofbabylon.bandcamp.com/album/ishtar-gate

38. « Mudriver » by Mudriver

Mammoth Grunge
France

Pour découvrir / To discover Mudriver :
https://mudriver.bandcamp.com/album/mudriver

37. « Shred » by DISSIDENT

Abrasive Thrash Hardcore
France

Pour découvrir / To discover DISSIDENT :
https://www.youtube.com/watch?v=V2h3AIusQjs

36. « Divided In Life » by Mrtva Vod

Black Metal
Stygian Black Hand
Ukraine

Pour découvrir / To discover :
https://mrtvavod.bandcamp.com/album/divided-in-life

36. « God’s Country » by Chat Pile

Experimental Sludge Noise Death Rock
The Flenser
USA

Pour découvrir / To discover Chat Pile :
https://chatpile.bandcamp.com/album/gods-country

35. « Volaverunt » by Bank Myna

Drone Rock
Stellar Frequencies
France

Pour découvrir / To discover Bank Myna :
https://bankmyna.bandcamp.com/album/volaverunt

34. « The Damaged Organ » by AUA

Dark Krautrock
Crazysane Records
Germany

Pour découvrir / To discover AUA :
https://auaband.bandcamp.com/album/the-damaged-organ

33. « This Shame Should Not Be Mine » by GGGOLDDD

Electronic Experimental Blackened Rock
Artoffact Records
The Netherlands

Pour découvrir / To discover :
https://gggolddd.bandcamp.com/album/this-shame-should-not-be-mine

32. « The Ninth Incantation » by Lungtoucher

Atmospheric & Rough Black Metal
Death Prayer Records
United Kingdom

Pour découvrir / To discover :
https://lungtoucher.bandcamp.com/album/the-ninth-incantation

31. « Au Milieu De L’Hiver » by Nostalghia

Cinephile Black Metal
Flowing Downward
Mexico

Pour découvrir / To discover Nostalghia :
https://nostalghia-ab.bandcamp.com/album/au-milieu-de-lhiver

30. « Changes » by King Gizzard And The Lizard Wizard

Alternative Acid Urban Kraut Pop
KGLW
Australie

Pour découvrir / To discover :
https://kinggizzard.bandcamp.com/album/changes

29. « II » by Yarostan

Screamo / Post-Hardcore
France
Crapoulet Records (FR)
Bus Stop Press (FR)
Seitan’s Hell Bike Punks (FR)
Araki (FR)
Seaside Suicide (FR)
Yoyodyne (FR)
Hardcore for the Losers (AT)
Dingleberry (DE)
Saka Čost (FR) 

Pour découvrir / to discover :
https://yarostan.bandcamp.com/album/ii

28. « Með hamri » by Misþyrming

Majestic Black Metal
Noevdia
Iceland

Pour découvrir / To discover :
https://misthyrming.bandcamp.com/album/me-hamri

27. « Between Loss And Hate » by Aspaarn

Occult Prehistoric Spiritual Black Metal
Switzerland

Pour découvrir / To discover :
https://aspaarn.bandcamp.com/album/between-loss-and-hate

26. « Hiss » by Wormrot

Grindcore
Relapse Records
Singapore

Pour découvrir / To discover :
https://wormrot.bandcamp.com/album/hiss

25. « Fly In The Trap » by Spider God

Melodic & Raw Black Metal
Repose Records
United Kingdom

Pour découvrir / To Discover Spider God :
https://spider-god.bandcamp.com/album/fly-in-the-trap-2

24. « Will Someone Ever Hear? » by Namjera

Post-Rock
France

Pour découvrir / To discover Namjera :
https://namjera.bandcamp.com/album/will-someone-ever-hear

23. «What On Earth ? (Que Diable)» by Oiseaux-Tempête

Experimental Electronic Poetic Ambient Rock
Nahal Recordings
France

Pour découvrir / To discover : https://oiseaux-tempete.bandcamp.com/album/what-on-earth-que-diable

22. « Wit’s End » by Mizmor

Doomed Black Metal
Gilead Media
USA

Pour découvrir / To discover Mizmor :
https://mizmor.bandcamp.com/album/wits-end

21. « Disciples Of Excremental Liturgies » by Μνήμα

Noise Black Metal
His Wounds
Greece

Pour découvrir / To discover Μνήμα :
https://mnima.bandcamp.com/album/disciples-of-excremental-liturgies

20. « In All Her Forms » by Devil’s Witches

Proto Porno Psychedelic Stoner Rock
Majestic Mountain Records
United Kingdom

Pour découvrir / To Discover : https://devilswitches.bandcamp.com/album/in-all-her-forms

19. « A Mournful Kingdom Of Sand » by Ak’Chamel

Tribal Folk Labyrinth Under Acid
Akuphone
United States Of America

Pour découvrir / To discover : https://akuphone.bandcamp.com/album/a-mournful-kingdom-of-sand

18. « Still as the Night, Cold as the Wind » by Vital Spirit

Saccharine Black Metal of the West
Vendetta Records
United States Of America

Pour découvrir / To discover : https://vitalspirit.bandcamp.com/album/still-as-the-night-cold-as-the-wind

17. « Travelers » by Goatriders

Goat Stoner Supernova Rock
Majestic Mountain Records
Suède

Pour découvrir / To discover Goatriders :
https://goatriders.bandcamp.com/album/traveler

16. « Shiki » by Sigh

Legendary Experimental & Adventurous Black Metal
Peaceville Reords
Japan

Pour découvrir / To discover Sigh :
https://peaceville.bandcamp.com/album/shiki

15. « Ma​̈​anthagorī » by Gondhawa

Kraut Progressive Fuzz Labyrinth
Stolen Body Records
France

Pour découvrir / To discover Gondhawa :
https://gondhawa.bandcamp.com/album/ma-anthagori

14. « Ynitsed Suoluben » by Nightgoat Invokate The Stars

Chaotic Noise Black Metal Mist
Perverse Homage
USA

Pour découvrir / To discover Nightgoat Invokate The Stars :
https://www.youtube.com/watch?v=MTvwsuoyidM

13. « mã H​é​shiva õn dahh Khata trh​â​ndlha vand ëfd datnen Aghen Ec​í​ë​s drh​ã​tdlhan savd » by Trhä

Tortuous Orchestral Raw Black Metal
Unknown Lands

Pour découvrir / To discover Trhä :
https://trha.bandcamp.com/track/m-h-shiva-n-dahh-khata-trh-ndlha-vand-fd-datnen-aghen-ec-s-drh-tdlhan-savd

12. « Ritma » by Piri Reis

Screamo / Emo / Post-Hardcore
Moment Of Collapse Records
Malaysia

Pour découvrir / To discover Piri Reis :
https://piri-reis.bandcamp.com/album/ritma-lp

11. « Spiders Lust In The Dungeon’s Dust » by Arizmenda

Psychedelic and Transcendental Black Metal Ritual
United States Of America

Pour découvrir / To discover Arizmenda :
https://www.youtube.com/watch?v=sW1JsdJlBGg

10. « Sunbeams Curl » by Sleepwulf

Sabbathian Stoner Rock
Heavy Psych Sounds
Suède

Un premier album très Sabbath, rempli de tonnes de tubes, qui avait su me porter tout le long du confinement il y a de cela maintenant plusieurs mois, années. Un très sympathique rendez-vous, dont je ne savais pas trop si la suite pourrait vraiment apporter quelque chose de suffisant pour devenir un groupe d’intérêt.
Et bien Sleepwulf semblait en avoir bien plus sous le capot que je ne pouvais l’imaginer car en quelques mois, le groupe s’est forgé un son rutilant, profond, admirable, et surtout a composé un album qui, sorti dans les années 70, aurait été un grand classique. Alors, certes le grand public n’est plus ouvert à cet horizon musical, mais pour ma part, ce Sunbeams Curl est clairement devenu un album de chevet, un vinyle qui depuis sa sortie revient chaque semaine sur la platine, et où je ne peux m’empêcher de chanter à tue-tête. EXTRAORDINAIRE.


A very Sabbath first album, filled with tons of hits, which had carried me all the way through confinement several months, years ago. A very nice meeting, of which I was not sure if the sequel could really bring something sufficient to become an interest group.
Well Sleepwulf seemed to have a lot more under the hood than I could imagine because in a few months, the group forged a gleaming, deep, admirable sound, and above all composed an album which, released in the 70s , would have been a great classic. So, certainly the general public is no longer open to this musical horizon, but for my part, this Sunbeams Curl has clearly become a bedside album, a vinyl which since its release has been coming back to the turntable every week, and where I cannot stop me from singing at the top of my voice. EXTRAORDINARY.

Pour découvrir / To discover Sleepwulf :
https://sleepwulf.bandcamp.com/album/sunbeams-curl

9. « Shadow Work » by Druids

Post-Metal for adults
Pelagic Records
USA

Baroness, sans son insupportable dynamique pré-pubère, Mastodon, sans son égocentrisme, Druids est finalement le groupe post-metal que l’on était en droit d’attendre et qui éclos enfin cette année.
La musique de la formation US est d’une richesse qui émerveille, tirant parfois sur la musique progressive sans se perdre dans sa technicité obséquieuse, en parvenant à dessiner des arcs musicaux forts, Druids s’impose comme un groupe qui a tout pour devenir un géant, qui nous l’espérons gardera son identité, et ses secrets de composition qui font sa singularité.
Les plus belles écritures musicales de 2022 sont là, juste devant vous.


Baroness, without its unbearable pre-pubescent dynamics, Mastodon, without its egocentrism, Druids is finally the post-metal band that we had the right to expect and which finally hatched this year.
The music of the US formation is of a richness that amazes, sometimes drawing on progressive music without getting lost in its obsequious technicality, managing to draw strong musical arcs, Druids imposes itself as a group that has everything to become a giant, which we hope will keep its identity, and its secrets of composition which make it unique.
The most beautiful musical writings of 2022 are there, right in front of you.

Pour découvrir / To discover :
https://druidsiowa.bandcamp.com/album/shadow-work

8. « I Can’t Let Go » by Suki Waterhouse

Non-Chalant Hypnotic Pop
Sub Pop
USA

Mannequin et actrice ultrapopulaire, rien ne laissait présager la percée de Suki Waterhouse dans ce TOP 2022.
Et pourtant, ce premier album m’ a poursuivi ces derniers mois. Écouté de façon régulière par ma compagne, le disque a finalement pénétré mon être, j’ai appris à me faire maltraiter par cette voix non-chalante, par ces mouvements doucereux, jusqu’à l’hypnose, jusqu’à tout oublier pour finalement n’entendre qu’une fréquence.


Model and ultrapopular actress, nothing foreshadowed the breakthrough of Suki Waterhouse in this TOP 2022.
And yet, this first album has pursued me these last months. Listened to on a regular basis by my companion, the record finally penetrated my being, I learned to be mistreated by this non-chalant voice, by these smooth movements, until hypnosis, until I finally forgot everything only hear one frequency.

Pour découvrir / To Discover :
https://sukiwaterhouse.bandcamp.com/album/i-cant-let-go

7. « Aux Solitaires ! » by Vertige

Atmospheric & Melancholic Black Metal
Transcendence
France

Je ne sais véritablement plus comment cet album est arrivé sur mon chemin, une recommandation de Sakrifiss, ou bien directement par des déambulations sur Bandcamp, mais en tout cas cet album de Vertige a pris le temps de germer en moi.
Les premières écoutes étaient plaisantes, mais surtout des mots, des airs, des atmosphères se sont mises à me suivre, à me hanter, à me travailler de manière régulières. Au cours de ces songes, il m’était impossible de repousser l’écoute de l’album, un album qui aujourd’hui est devenu un véritable compagnon de vie, une pièce qui me touche droit au coeur, et qui explore certaines de mes blessures, certaines de mes cassures.
Vertige parle à tous les solitaires, ceux qui se déléctent de l’abîme, qui savent observer dans les interstices, blessures invisibles et pourtant terrifiantes de douleurs.
Une offrande céleste, extra-sensorielle, tout simplement.


I really don’t know how this album came my way, a recommendation from Sakrifiss, or directly through wanderings on Bandcamp, but in any case this Vertige album took the time to germinate in me.
The first listenings were pleasant, but above all words, tunes, atmospheres began to follow me, to haunt me, to work on me on a regular basis. During these dreams, it was impossible for me to put off listening to the album, an album which today has become a true life companion, a piece which touches my heart, and which explores some of my wounds, some of my breaks.
Vertigo speaks to all solitary people, those who delight in the abyss, who know how to observe in the interstices, invisible and yet terrifying wounds of pain.
Quite simply, a celestial, extra-sensory offering.

Pour découvrir / To discover Vertige :
https://transcendance-bm.bandcamp.com/album/vertige-aux-solitaires

6. « Endless Fuckin Winter » by Crymych

Haunted & Experimental Raw Black Metal
Death Prayer Records
United Kingdom

Crymych fait parti de ces projets mystères, ceux où qu’il s’agisse du fond ou de la forme proposent des créations uniques, difficilement rattachables, battant de nouvelles terres en périphérie de leur genre d’origine.
Après un premier album, « Du Bach », d’ambient passé complètement inaperçu, Crymych se fraie un nouveau chemin et est estampillé Pembrokeshire Black Circle, une instance obscure existant depuis 1992 abritant des formations relevant des arts occultes et gravitant autour du Black Metal. Nous pouvons y trouver des projets tels que Revenant Marquis, Ogof ou encore Capel Beluah.
« Endless Fuckin Winter » de Crymych est ainsi la porte la plus accessible à ce groupe hermétique, mais ne vous méprenez pas, il s’agit ici d’un art qu’il faudra apprendre à dompter, de rythmiques et sonorités qui mènent jusqu’à réétudier nos rapports à la musique.
Rappelez-vous lorsque vous disiez que jamais vous ne comprendriez Sunn O))), que vous aviez sombré des nuits entières obsédé par leur vibrations, rappelez-vous lorsque vous disiez que Revenge n’était qu’un amas sonore insupportable, et qu’en quelques mois vous connaissiez toute la discographie.

Crymych est ici votre prochaine ruine, votre prochaine rupture avec le monde.
Vous êtes, ici, face à une crypte qui risque de vous portez bien plus loin que vous ne pensiez l’imaginer.


Crymych is part of these mystery projects, those wherever it is in substance or form offer unique creations, difficult to relate, beating new lands on the outskirts of their original genre.
After a first album, « Du Bach », from ambient that went completely unnoticed, Crymych forged a new path and was stamped Pembrokeshire Black Circle, an obscure body existing since 1992 sheltering relevant formations of the occult arts and gravitating around Black Metal. We can find projects such as Revenant Marquis, Ogof or Capel Beluah there.
« Endless Fuckin Winter » by Crymych is thus the most accessible door to this hermetic group, but don’t get me wrong, this is an art that you will have to learn to tame, rhythms and sounds that lead to à to re-examine our relationship to music.
Remember when you said you’d never understand Sunn O))), that you suffered whole nights obsessed with their vibrations, remember when you said that Revenge was just an unbearable clump of sound, and that in a few months you know the whole discography.
Crymych is your next ruin here, your next break with the world.
You are, here, facing a crypt that risks taking you much further than you thought.

Pour découvrir / To discover Crymych :
https://pembrokeshireblackcircle.bandcamp.com/album/endless-fucking-winter

5. « Close » by Messa

Oriental Jazzy Doom Metal Hypnosis
Svart Records
Italy

Messa est devenu en une poignée d’années, une véritable référence sur la scène Doom, et ce nouvel album « Close » vient appuyer ce statut, le statut d’un groupe qui innove, s’amuse à distordre les règles, les frontières des genres pour créer un hybride.
« Close » est la continuité des hybridations, apportant à la divine recette de ce Doom aux reliefs Jazz des sonorités orientales, inattendues, qui deviennent en un instant des hymnes, des chants incantatoires qui transportent et guident vers des territoires qui hier encore  semblaient invisibles, et aujourd’hui essentiels.
Un acte occulte qui pousse à imaginer de nouveaux les formes et textures d’un genre qui semblait clos, condamnait et qui explore des pistes inespérées, inimaginables et désormais indispensables.


Messa has become in a handful of years, a real reference on the Doom scene, and this new album « Close » comes to support this status, the status of a group that innovates, has fun distorting the rules, the borders, to create an hybrid.
« Close » is the continuity of hybridizations, bringing to the divine recipe of this Doom with oriental Jazz reliefs , unexpected sounds, which in an instant become hymns, incantatory songs that transport and guide towards territories which yesterday still seemed invisible, and essential today.
An occult act that pushes to imagine new forms and textures of a genre that seemed closed, condemned and that explores unexpected, unimaginable and now essential avenues.

Pour découvrir / To discover :
https://messaproject.bandcamp.com/album/close

4. « Northland III » by Tassi

Shoegazian Black Metal Poems
Time Tombs
China

Nous suivions l’an dernier l’accroche titanesque du projet Tassi avec « Northland I&II », un espace de liberté entre Black Metal et Shoegaze, sans pour autant entrer dans le carcan Blackgaze. Un voyage qui nous avait ensorcelé, qui, d’une longueur conséquente, et aux pistes plutôt longues, se savourait à la manière d’une œuvre méditative, un parchemin à parcourir, sans vraiment retenir de morceaux et donnant un mouvement majestueux à la beauté déconcertante.
Avec l’arrivée de « Northland III », je restais assez méfiant, redoutant une répétition, ne percevant pas franchement comment le projet aurait pu évoluer sans tomber dans des variations homogènes de ses deux premiers chapitres.
Une mauvaise pensée car ce « Northland III » est tout sauf une redite. Il s’agit de l’envol de cette trilogie (?), chaque morceau a sa propre existence, propose une expérience transcendantale unique, que la production parfois limitée n’handicape à aucun moment, bien au contraire, dévoilant un lointain spectre punk étourdissant.
Les airs nous trottent en tête et très rapidement cette nouvelle proposition de Tassi devient une obsession dont il est très difficile de se passer.


Last year we followed the titanic hook of the Tassi project with « Northland I&II », a space of freedom between Black Metal and Shoegaze, without entering the Blackgaze straitjacket. A journey that had bewitched us, which, of a substantial length, and with rather long tracks, was savored like a meditative work, a parchment to be traversed, without really holding back any pieces and giving a majestic movement to the beauty disconcerting.
With the arrival of « Northland III », I remained quite suspicious, dreading a repetition, not really seeing how the project could have evolved without falling into homogeneous variations of its first two chapters.
A bad thought because this « Northland III » is clearly not a repetition. This is the take-off of this trilogy (?), each track has its own existence, offers a unique transcendental experience, which the sometimes limited production does not handicap at any time, quite the contrary, revealing a dizzying distant punk spectrum .
The tunes run through our minds and very quickly this new proposal from Tassi becomes an obsession that is very difficult to do without.

Pour découvrir / To discover Tassi :
https://tassi.bandcamp.com/album/northland-iii

3. « St. Patrick’s Cough » by Electric Octopus

Experimental & Free Psychedelic Stoner Rock
Interstellar Smoke Records
United Kigdom

Cela fait quelques mois qu’il me devient difficile d’arpenter avec plaisir les nouvelles sorties Stoner / Doom, tant la nouveauté semble se faire rare, que les riffs se ressemblent les uns, les autres, que le groupes singent les sonorités de leurs idôles et que les idôles sont en manque d’inspiration.
Cependant, tenez-vous, car bien que discret Electric Octopus fait son retour et mise absolument tout sur l’expérimentation et l’improvisation, portant à nos pavillons un rêve inespéré, celui d’aller chercher des structures, des textures et spectres sonores singuliers, ivres.
Je suis complètement hypnotisé par ce « St Patrick’s Cough » qui depuis sa première écoute me hante, me berce, tout comme me transperce. Ce n’est plus Stoner, ce n’est plus Rock, cela nage dans un bain psychédélique fascinant, venez découvrir de nouvelles voies, sortez de l’impasse. 


It’s been a few months that it becomes difficult for me to survey with pleasure the new Stoner / Doom releases, so much the novelty seems to be rare, that the riffs resemble each other, that the bands ape the sounds of their idols and that idols lack inspiration.
However, hold on, because although discreet, Electric Octopus is making a comeback and betting absolutely everything on experimentation and improvisation, bringing to our pavilions an unexpected dream, that of seeking structures, textures and singular sound spectra. , drunk.
I am completely hypnotized by this « St Patrick’s Cough » which since its first listening haunts me, rocks me, as well as pierces me. It’s no longer Stoner, it’s no longer Rock, it swimsin a fascinating psychedelic bath, come and discover new paths, get out of the impasse.

Pour découvrir / To Discover Electric Octopus:
https://electricoctopusofficial.bandcamp.com/album/st-patricks-cough

2. « Gris Klein » by Birds In Row

Red Creek
Screamo / Post-Hardcore
France

Il y a de cela quatre années, Birds In Row détenait notre titre de meilleur album de l’année, et même meilleur album de la décennie. « We Already Lost The World » fut un véritable choc et nous attendions de pied ferme ce nouvel acte du trio qui parvint à nous saisir aux tripes et nous porter jusqu’à l’extase.
Il est aujourd’hui difficile de parler d’album de la décennie pour « Gris Klein », nous en reparlerons dans quelques années, il est peut-être légèrement en-deça de son prédécesseur, par moments trop contrôlé dans ses émotions, cependant, ne croyez pas un instant que ce nouvel album est dispensable. N’écoutez pas nos lamentations.

« Gris Klein » est un époustouflant souffle qui qui nous percute sans relâche de sa première à dernière minute, portant nos corps et nos pensées dans des retranchements fabuleux, effrayants, cathartiques. Préparez vos phalanges, organisez-vos mouchoirs.
« Gris Klein » est une déflagration qui ouvre au groupe la voie pour devenir le chef de file de la scène post-hardcore/screamo internationale. « Gris Klein » est incontournable.


Four years ago, Birds In Row held our title of best album of the year, and even best album of the decade. “We Already Lost The World” was a real shock and we were eagerly awaiting this new act from the trio that manages to grab our guts and carry us to ecstasy.
It is difficult today to speak of album of the decade for « Gris Klein », we will talk about it again in a few years, it is perhaps slightly below its predecessor, at times too controlled in its emotions. However, don’t believe for a moment that this new album is dispensable. Do not listen to our lamentations.

« Gris Klein » is a breathtaking release that hits us relentlessly from its first to last minute, carrying our bodies and our thoughts into fabulous, frightening, cathartic entrenchments. Get your knuckles ready, get your handkerchiefs ready.
“Gris Klein” is a blast that paves the way for the band to become the leader of the international post-hardcore/screamo scene. “Gris Klein” is unmissable.

Pour découvrir / To discover Birds In Row :
https://birdsinrow.bandcamp.com/album/gris-klein

1. « Execution Of Spirit » by Ink & Fire

Death Prayer Records
Raw & Spiritual Black Metal
United States

Peu d’informations sur ce nouveau One-Man band tout droit venu du Midwest, où seul le visuel et le titre des morceaux nous ouvrent les portes de cette nouvelle vision d’une scène qui ne cesse de surprendre de par son inventivité tant sonique que thématique.
Ink & Fire semble s’éloigner des thématiques conventionnelles et convoque une musique inspirée par les confins de l’esprit, par le pouvoir de l’encre et des récits qu’elle inscrit une fois en contact avec le papier.

La composition est d’une force extraordinaire, désolidarisant la terre, rythmique continue et endiablée, du ciel, mélodies tranchantes et projections hypnotiques. D’un bout à l’autre « Execution Of Spirit » est une expérience transcendantale, un album qu’il est difficile d’arrêter, qui nous hante de par sa dichotomie infernale dans l’orchestration de ses sonorités. Le grand écart entre ombre et lumière est ahurissant créant un espace d’expression redoutable, collant à merveille à l’interprétation que nous nous en faisons, rappelant la fougue effrayante et jouissive d’un Maquahuitl, la grandeur de Wolves In The Throne Room, et mêlant le tout avec un tourbillon punk qui nous écorche à vif.

« Execution Of Spirit » est un chemin tumultueux, qui ne s’arrête jamais et qui pourtant parvient à conserver toute notre attention, jouant avec des miroitements stupéfiants, des détails fourmillants et une manière si riche de faire évoluer les mélodies, les porter dans une dimension quasi-chimérique, animal céleste, tout en conservant la radicalité de son propos. Un plaisir extatique, jouissif, qui se révèle écoute après écoute pour ouvrir des espaces insoupçonnés tant dans notre position d’auditeur, que dans la place qu’occupe désormais Ink & Fire.

Un sommet de la scène USBM. Notre sommet pour l’année 2022.


A mysterious new project straight from the Midwest, where only the visuals and the titles of the songs open the doors to this new vision of a scene that never ceases to surprise with its inventiveness both sonic and thematic.
Ink & Fire seems to move away from conventional themes and summons music inspired by the confines of the mind, by the power of ink and the stories it inscribes once in contact with paper.

The composition is of extraordinary strength, dissociating the earth, continuous and frenzied rhythm, from the sky, sharp melodies and hypnotic projections. From start to finish “Execution Of Spirit” is a transcendental experience, an album that is hard to put down, that haunts us with its infernal dichotomy in the orchestration of its sonorities. The wide gap between shadow and light is bewildering, creating a formidable space of expression, sticking wonderfully to the interpretation we have of it, recalling the frightening and joyful ardor of a Maquahuitl, the grandeur of Wolves In The Throne Room, and mixing it all with a punk whirlwind that scratches us raw.

« Execution Of Spirit » is a tumultuous path, which never stops and yet manages to retain our full attention, playing with stunning shimmers, teeming details and such a rich way of evolving the melodies, carrying them into a quasi-chimerical dimension, celestial animal, while retaining the radicality of its subject. An ecstatic, enjoyable pleasure, which reveals itself listening after listening to open up unsuspected spaces both in our position as listeners and in the place that Ink & Fire now occupies.

A pinnacle of the USBM scene. Our summit for the year 2022.

Pour découvrir / To discover Ink & Fire :
https://inkandfire.bandcamp.com/album/execution-of-spirit

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s